Aller au contenu principal

Question au Gouvernement : total mépris du Gouvernement pour la culture ! Aucune réponse ! (30/03/21)

Ma question au gouvernement était bienveillante

Je m'inquiète pour le monde du spectacle vivant et le champ de la culture dans toutes ses composantes.

Le gouvernement comme d'habitude a refusé le débat en répondant par le mépris et l'insulte.

J'invite le gouvernement à mettre enfin de la réflexion et de l'éthique à un an du début de la crise #COVID19

Cela serait capital pour les Français.

Madame la Ministre,

Mes premières pensées vont naturellement à Madame la Ministre, Roselyne Bachelot.

Je souhaitais vraiment commencer par cette phrase prononcée par Camus en 1951 ?

« Tout ce qui dégrade la culture raccourcit les chemins qui mènent à la servitude ».

Mes chers collègues : depuis des mois, malgré toutes ses déclarations le Gouvernement par ses actions et ses choix, a sacrifié la culture.

Oui, la Culture n’entre pas dans la logique économico-macronienne, elle constitue dès lors un parfait bouc-émissaire.

Oui, la Culture permet à la population de rêver, de s’échapper, de faire ce qui la distingue des autres espèces de la  Terre, de faire humanité.

Oui, la Culture permet à la population de s’éveiller, de s’émouvoir, de se poser des questions, toutes les questions, même celles qui dérangent.

Ne nous leurrons pas, nous sommes à l’aube de mesures encore plus strictes, validées par celui qui en début de mandat prétendait en se référant à Paul Ricoeur aimer tant la philosophie et la culture

Nos théâtres, cinémas, salles de concert, musées, opéras,  espaces culturels resteront fermés, encore et encore.

Pendant ce temps-là, les Français coupés de tout lien social, se nourrissent d’une soupe appelée « Netflix » ou « Spotify ». Le rouleau compresseur de la « GAFAMisation » est bel et bien en marche.

Pourtant, la culture est un puissant remède, la culture soigne, la culture est vitale.

La culture est un des piliers essentiels de notre démocratie : les français se souviendront longtemps de l’épisode de la fermeture des librairies, de la privation de ces nourritures de l’esprit.

Et comment pouvez-vous encore décemment parler de respect pour la culture lorsque vous faites évacuer les théâtres par l’usage de la force ?

Jusqu’à quand comptez vous laisser toutes ces lumières éteintes ?

Mes dernières interventions à l'Assemblée nationale

Mes dernières interventions dans la presse

Vous souhaitez rester en contact en suivant les dernières actualités de Martine Wonner ?

S'inscrire à la Newsletter

Retrouvez l'ensemble de mes Newsletters